Achat de casque moto jet : comment bien choisir si on n’est pas connaisseur ?

Casque moto jet

Le casque moto de type jet est un modèle dépourvu d’une mentonnière. Cet équipement de protection convient parfaitement aux conducteurs portant des lunettes de vue. Il est également recommandé pour un usage urbain et estival, à condition que le véhicule à deux roues ait une vitesse limitée. Décliné en plusieurs versions, ce matériel se caractérise aussi par sa légèreté par rapport au casque intégral. Comme il s’agit d’un équipement de sécurité, plusieurs critères de choix sont à considérer lors de son achat.

Critères de base pour acheter le bon casque moto jet

La taille constitue le premier facteur important lors de l’achat de casque moto jet. Il doit être adapté à la tête du conducteur afin de lui procurer le maximum de confort. Optez pour une taille en moins parce que les mousses à l’intérieur se tassent au fil du temps. De ce fait, il reste bien en place à tout moment. Le poids est un autre facteur à prendre en compte. Il varie de 1 100 grammes à 1 200 grammes selon les matériaux utilisés par les fabricants. Le casque moto peut être en thermoplastique, en polycarbonate, en fibre, en multifibres ou en carbone. Évitez la fatigue musculaire en choisissant un casque avec un poids raisonnable. La ventilation est aussi un critère essentiel puisqu’elle favorise l’évacuation de la buée. À savoir qu’elle sert à éviter la surchauffe du casque jet pendant l’été.

Les autres paramètres à prendre en compte pour acheter un casque moto jet

Un écran transparent vous permet d’avoir une bonne visibilité de jour comme de nuit. Le cran de position qui maintient l’écran doit être ferme et robuste. Une fermeture ou une ouverture intempestive de l’écran pourrait en effet vous gêner dans votre conduite. En ce qui concerne l’étanchéité du casque jet, elle est assurée par un joint d’écran qui varie d’un modèle à un autre. Cet élément empêche l’infiltration d’eau, notamment lorsqu’il pleut. Vous pouvez aussi privilégier certaines options telles que les bavettes ou le cache-nez. Ces composants offrent une protection supplémentaire contre les intempéries. Quant au kit micro/oreillette, il vous permet de communiquer plus facilement avec votre passager. La pertinence des options dépend essentiellement de vos besoins. Vous devez aussi tenir compte du système de fermeture. Selon le décret n° 2006-46 paru dans le journal officiel du 16 janvier 2006, vous devez toujours attacher votre casque moto jet quand vous conduisez. Le système automatique ou micrométrique est le plus répandu. Il est constitué d’une réglette crantée en plastique et d’une lanière souple. Vous pouvez aussi opter pour la double boucle. Ce dispositif est composé de deux anneaux en forme de D. Il faut passer la sangle dans les deux boucles et la repasser ensuite dans la première pour la fixer solidement.

L’homologation, un facteur crucial lors de l’achat d’un casque jet

Seul le casque moto jet homologué est conforme aux normes de sécurité en vigueur. Il s’agit de la norme européenne ECE 22.05 qui détaille le système de rétention ou encore l’absorption des chocs. Cette obligation est stipulée dans le Code de la Route, article L. 431-1. Elle est valable tant pour le conducteur que pour le passager d’un véhicule à deux roues. Pour reconnaître un casque jet homologué, il faut rechercher un signe distinctif au niveau de l’étiquette. Celle-ci est généralement cousue au niveau de la jugulaire. L’homologation est indiquée par la lettre E entourée d’un cercle. Elle est suivie d’un chiffre désignant le pays d’homologation, en l’occurrence E2 pour la France. Les autres chiffres indiquent le numéro de série tandis que la lettre J fait référence au casque de type jet et demi-jet.

 

 

Conseils pour choisir son modèle de GPS moto
Pourquoi choisir un casque modulable homologué ?